Pourquoi 2021 sera l’année idéale pour voyager en France et en Europe, en 6 points.

Quand serons-nous totalement libre de circuler ? Quand pourrais-je enfin partir en vacances ? Après les évidentes et parfois dramatiques conséquences immédiates causées par la covid tels que sur la santé, l’économie des ménages ou l’emploi, c’est la liberté de mouvement et de circulation (ou plutôt son absence) qui figure parmi les premières préoccupations des français.

Mais que l’on se rassure. Le compte à rebours est lancé et chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus de la « vraie normalité », celle de notre vie d’avant. Mais quand ?
Une conviction que l’on peut avoir, 2021 – année post covid sans toutefois que le virus ait totalement disparu encore, sera une année de récupération progressive et durable de cette liberté tronquée, aidée par l’arrivée en grande pompe du vaccin. Et avec lui, petit à petit … le sentiment de confiance.

Une bulle d’air en perspective pour les professionnels du tourisme qui espèrent bien que cette confiance s’installe enfin et pour de bon.
Et cela devrait être le cas. Les prévisions pour le secteur sont très encourageantes.
Alors vous qui êtes en manque d’aventures, de soleil, de plage, de nature, de visites et de grands espaces, si vous le voulez l’année 2021 vous en offrira… et plus encore.
Cela pourrait même être la MEILLEURE année pour partir en vacances. Et en voici les raisons :

1 – des conditions sanitaires sûres avec des protocoles consolidés, rodés et améliorés.

En effet, 2020 n’a pas été une année blanche côté Tourisme. Certes, pas des grandes affluences en France comme dans les pays Européens historiquement les plus touristiques, mais les vacanciers et visiteurs qui ont bravé l’inconnue et les protocoles sanitaires, ont déjà appliqués et éprouvés les procédures grandeur nature. Si bien que l’hôtelier ou la compagnie aérienne qui vous accueillera en 2021, seront déjà routiniers.

2- Un pourcentage grandissant de la population Européenne vacciné à l’entrée de l’été 2021.

La livraison des premières doses de vaccin prévue pour début janvier dans la majorité des pays Européens sera bien entendu, d’abord destinée aux personnels soignants et aux personnes les plus à risque. Et ensuite étendu au reste de la population. Alors même sans obligation auprès du public, cette campagne aura indéniablement des effets positifs et pérennes sur le contrôle de l’épidémie. Et par conséquent sur nos libertés, notre mobilité ;

3- Une année SANS grande affluence et tourisme de masse.

2021 sera une année à ne pas manquer pour tous les assoiffés d’aventures, de visites et de culture. Car même avec les prévisions les plus optimistes, l’impact d’une telle pandémie mondiale sur le secteur Tourisme, ne se traduira pas en vraie récupération sur le court terme. Moins de monde, moins ou pas de file d’attente. Les occupations des musées, des sites les plus populaires qu’ils soient naturels ou urbains, des monuments, des parcs d’attractions seront considérablement amoindrit par rapport à l’ère « avant COVID ».
C’est peut-être l’unique opportunité de voir ou revoir des lieux dans des conditions optimales.

4 – Des vacances plus économiques en général.

Comme mentionné avant, on peut escompter moins de fréquentations, causée également par le maintient des limitations de public et de clients dans certains lieux.
Et c’est une mécanique simple, la loi de l’offre et de la demande. Beaucoup d’offre pour moins de demande. Dans une période dans laquelle nous nous trouvons, on peut globalement espérer que cela se traduise par une baisse des prix.

5 – A la découverte d’autres modèles de tourisme, différents et durables.

Le confinement a accentué une tendance qui faisait déjà son chemin dans l’esprit du grand public. Une envie de changement. Dans une époque où l’on veut manger bio, fabriquer ses propres produits cosmétiques et d’entretiens, acheter de plus en plus des produits d’occasion…pourquoi un certain modèle de vacances ne changerait-il pas lui aussi ?
Et les tours opérateurs, hôteliers et autres acteurs du tourisme l’ont bien compris. 2021 pourrait être la première année d’une transition, et ses premiers vacanciers, un peu comme des pionniers. Nous avons l’opportunité d’ être les acteurs de ce changement, en plus, un soutient à toute une filière qui elle aussi vient de connaitre une année difficile.

6 – Très intéressant de réserver en avance ses vacances d’été.

Les voyagistes qui veulent absolument séduire ou re-séduire leurs futurs clients offrent depuis 2020 des conditions de réservation, de modification et d’annulation sans précédent et clairement à l’avantage du consommateur. Si on ajoute à cela des prix très attractifs pour des réservations de premières minutes, il n’y a que des avantages , alors .. Pourquoi s’en priver.

En résumé, le futur vacancier, même dans des petits budgets, sortira gagnant dans cette année post-covid, où des conditions spéciales et exceptionnelles sont réunies pour offrir des expériences sûres et intéressantes.
En gardant les précautions, du bon sens, nous pourrons profiter de séjours qui, il faut bien l’avouer, auront une saveur particulière après cette année 2020, de privation de mobilité, de difficultés en tout genre.
Acteurs de nos futurs temps libres, responsables de nos choix et d’aller de l’avant car la vie doit reprendre son court, et parcequ’au moins pour les prochains mois « on doit vivre avec »
Et aussi parce que l’esprit et le corps tout entier le réclament… Profitons et partons en vacances !!!!!!!
Janvier 2021
L. MILLET